19 avril 2021
Manuel Maison > Décoration > Escalier design : combien ça coûte ?

Escalier design : combien ça coûte ?

escalier metallique

Le choix d’un escalier n’est jamais anodin. Car quand on arrive dans une pièce où il est installé, on a tendance à ne voir que lui. Son aspect visuel est donc très important. Mais combien cela peut coûter, un bel escalier ?

Pourquoi opter pour le sur-mesure pour un escalier design ?

S’il est possible de trouver des escaliers « tout faits » dans les enseignes de bricolage, ils conviennent rarement en rénovation. Très basiques, ce ne sont pas non plus forcément les modèles qu’un propriétaire souhaitera voir apparaitre dans une maison dont il a, avec amour, préparé les plans pour qu’elle ressemble à l’endroit parfait pour sa famille.

Quand on rénove une maison ou un appartement, il faut s’adapter le plus souvent à des hauteurs spécifiques. Cela n’est pas anodin pour la pose d’un escalier car il ne peut pas être mis n’importe comment.

Pour rendre la montée agréable, il faut que le concepteur construise son escalier en prenant en compte différents critères. C’est ce que l’on appelle la Loi de Blondel : une façon de mesurer qui garantit l’ergonomie du produit. S’ajoutent à cela des spécificités qui vont permettre à toute la famille de se sentir en sécurité, quand elle emprunte les marches de l’escalier.

La fabrication sur-mesure, cependant ne répond pas uniquement à une volonté de sécurité ou de fonctionnalité, mais bien à un souhait d’esthétisme. Un escalier, notamment s’il est choisi en acier, peut faire l’objet d’une personnalisation totale, tant au niveau de la rampe et des marches qui ; si elles répondent toujours aux normes ; peuvent être travaillées, qu’au niveau de la couleur qui est donnée à l’ensemble.

Combien coûte un escalier design ?

Il est difficile de répondre à cette question avec précision car la conception d’un escalier représente beaucoup de travail. Non seulement l’artisan doit composer avec les contraintes structurelles pour répondre aux normes, mais il doit aussi se faire l’écho des souhaits de ses clients en matière de design.

Le choix des matériaux entre aussi pour beaucoup dans l’équation. C’est là que le propriétaire doit s’interroger. Quitte à ce que son escalier représente un investissement (il est fait pour durer des décennies), autant choisir des matériaux qui ne nécessiteront pas un entretien régulier.

Or, entre le bois qui, avec le temps va s’user et dont il faudra remplacer une ou deux marches ou encore la pierre naturelle qui n’apprécie pas du tout les taches, il ne faut pas faire d’erreur.

Forts de ce constat, nombreux sont les français qui se tournent vers les escaliers métalliques. On les imagine froids et simples. C’est sans compter sur le talent de certains concepteurs qui peuvent réaliser des pièces tout à fait uniques. Les photos des réalisations postées sur leur site ne font pas hésiter longtemps.

Hélicoïdal, à quart tournant, droit, le professionnel est de bon conseil quand on ne sait pas quel escalier choisir en fonction de la place dont on dispose mais aussi de l’endroit où l’on envisage de le faire poser.