17 août 2019
Manuel Maison > Financement > Protéger sa maison : quelles assurances obligatoires ?

Protéger sa maison : quelles assurances obligatoires ?

La maison n’est pas à l’abri des aléas de la vie. Incendies, dégâts des eaux, catastrophes naturelles, vandalisme, autant de situations qui mettent en péril votre bien. Pour s’en protéger, rien de mieux qu’une assurance habitation. En fonction des garanties souscrites, elle vous permet de profiter d’un dédommagement en cas de problèmes.

Assurance habitation : obligatoire pour qui ?

Les rumeurs vont bon train quand il s’agit de l’assurance habitation, si bien qu’il est difficile de dissocier le vrai du faux à ce sujet. Un des on-dit qui circule raconte que cette protection n’est pas obligatoire pour les locataires. Une information erronée bien évidemment. La vérité est que seul le propriétaire occupant ou non occupant est exempté de la souscription à une assurance habitation. Par contre, conformément à ce qui est stipulé dans la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 mis en place pour améliorer les rapports locatifs, le locataire doit s’assurer contre les risques pouvant survenir sur le logement. Ne pas respecter cette exigence expose à une résiliation du bail de location par le propriétaire. À savoir : s’il est question d’une location meublée, le locataire n’a pas besoin d’être assuré. Cependant, en cas de dommages, il devra payer de ses poches les dédommagements. C’est pourquoi il est toujours conseillé de prendre une protection. Et même pour les propriétaires. Certes, l’assurance habitation n’est pas imposée par la loi, mais elle est vivement recommandée pour se faire indemniser en cas de sinistres. Quant aux propriétaires en copropriété pour leur part, souscrire à une responsabilité civile est le minimum exigé afin d’indemniser les tiers en cas de souci. Le Mag de l’Assurance vous donne de plus amples informations en la matière.

Des particularités liées à l’assurance habitation

À noter qu’il n’existe pas « une » assurance habitation, mais plusieurs. En fait, les contrats et le niveau de protection offert dépendent surtout des formules choisies par l’assuré qui vont de la moyenne gamme au haut de gamme. Le contrat peut ainsi inclure différentes garanties : incendie, catastrophe naturelle, dégât des eaux, bris de glace, objets de valeur, cambriolage, équipements (hi-fi, électroménager, high-tech…) et mobilier.

Pour choisir une assurance habitation de qualité, il faudra bien évidemment faire le point sur votre profil, vos moyens et vos besoins. Ensuite, prenez en compte quelques critères comme le montant des franchises que vous devrez payer en cas de sinistre, le coût des cotisations mensuelles ou annuelles, les garanties optionnelles, les conditions d’indemnisation, les délais de carence et les exclusions de garanties.

L’idéal est d’utiliser un comparateur d’assurance en ligne afin d’accéder à une liste de couvertures classées par prix. Il vous suffira de choisir celle qui correspond à vos attentes.

Assurer sa résidence secondaire

Jusqu’ici, l’assurance habitation évoquée concerne surtout les résidences principales. On a tendance à oublier que les résidences secondaires ont également besoin d’être couvertes. Comme elles ne sont occupées que sur de courtes périodes, elles sont encore plus vulnérables aux sinistres. Le fait que vous soyez absent rend les dégâts plus importants encore, ce qui engendre forcément des frais de réparation plus élevés. Pour toutes ces raisons, il est plus sage de prendre une protection.