14 novembre 2019
Manuel Maison > Travaux > Usinage du bois : principe et fonctionnement

Usinage du bois : principe et fonctionnement

usinage bois

De nombreuses entreprises ont besoin de fabriquer des objets en bois, à plus ou moins grande échelle. Cela concerne bien entendu les fabricants de meubles, mais aussi différents secteurs de l’industrie française et internationale. Pour cela, ils doivent posséder des machines-outils spécifiques.

Qu’est-ce que l’usinage du bois ?

On imagine le temps qu’il faut à un ébéniste pour réaliser un meuble en bois. Cet artisan doit ciseler chaque pièce, pour rendre sa création parfaite et répondant aux exigences de la commande du client.

L’usinage est un processus identique, mais fait par des machines et avec une vitesse d’exécution, bien entendu, nettement supérieure. Ces machines se destinent à la production en série, en général. Les enseignes de construction de matériel de bricolage les utilisent tous les jours. Mais il n’est pas rare que les secteurs automobile, aéronautique ou naval y fassent appel pour la confection de maquettes grandeur nature.

Le bois est une matière vivante, car il peut bouger, se rétracter ou gonfler s’il est confronté à des variations de température ou soumis à une humidité ambiante. De même, n’étant pas une matière tout à fait uniforme, du fait de la présence de nœuds et de veines, le bois est plus difficile à travailler que le métal, par exemple. Il faut prendre en compte ses spécificités et ses caractéristiques propres, pour le transformer.

L’usinage de pièces métalliques est différent, même si l’objectif est le même : Donner vie à un objet, par le biais d’un travail d’extrusion. Les machines que l’on choisit pour ce type de processus ; même si elles répondent aux mêmes exigences de précision ; ne doivent pas composer avec une matière vivante.

Fonctionnement de l’usinage du bois :

Le bois est constitué de différentes essences. Un pin ne présente pas les mêmes attributs que le mélèze ou encore le merisier. Certains bois sont dits tendres, alors que d’autres sont durs. Le temps peut contribuer à cette dureté, mais pas forcément. Il faut donc, pour arriver à façonner un objet, avoir la machine-outil qui va pouvoir suivre toutes ces spécificités pour extraire la matière (l’usinage), copeau par copeau.

Ces machines-outils qui fonctionnent grâce à la numérisation, répondent à un cahier des charges exhaustif. Elles peuvent alors, en fonction de la nature du support, arriver à créer un objet avec des formes simples, mais elles sont également en capacité de produire des formes extrêmement complexes et ciselées.

Chaque machine-outil, étant différente de par ses fonctionnalités et ses possibilités, doit être choisie avec soin. Il faut dans un premier temps choisir la machine idoine, en comprendre le fonctionnement et ensuite trouver des professionnels pour réaliser la maintenance ou proposer des pièces de rechange en cas d’usure ou de panne. Mieux vaut suivre les avis de ces entreprises spécialisées pour posséder le meilleur matériel, en fonction des objets en bois à façonner.

Si vous êtes à la recherche d’une machine-outil performante pour l’élaboration de vos projets en bois, demandez les conseils de spécialistes en la matière. Le bois ne se travaille pas de la même façon que le métal. A travail différent, machine différente.